Piscine hors sol autoportante

piscine autoportanteCes dernières années, les piscines hors sol autoportantes ont fait le bonheur de plusieurs ménages, qui souhaitaient profiter de l’été pour se baigner, sans avoir à se déplacer ni à se mêler à toute une foule pour un peu d’eau.

Les piscines hors sol autoportantes sont des piscines que l’on pose à même le sol, sans avoir à creuser de trou dans son jardin. On distingue sur le marché des formes ovales, rondes ou encore rectangulaires, de quoi satisfaire tous les goûts.

Elle est simple à installer car tous les éléments nécessaires seront livrés dans le kit, de plus, un guide est livré avec pour faciliter le montage.

Il en existe deux types, à savoir celles qui sont gonflables ou souples et celles à structure métallique.

Si elle est gonflable, il suffit de remplir la piscine et elle prendra forme. Elle est dite auto portée car elle possède un boudin (sorte de chambre à air) qui maintient la piscine et évite donc qu’elle ne s’effondre. Elles sont faites d’une toile en PVC.

Dans le cas où elle serait à armatures fixes, un montage est nécessaire, à la suite duquel il n’y aura plus qu’à la remplir. Les matériaux utilisés ici peuvent être des armatures métalliques, du bois, mais les toiles sont toujours en PVC généralement.

Les avantages de l’autoportante

Ce type de piscine est accessible aux individus ayant des budgets restreints, ne pouvant donc pas se payer une piscine enterrée. Il est possible d’en trouver dans le commerce à partir de 100 euros. En sus, contrairement aux piscines traditionnelles, les piscines autoportantes ne sont pas soumises à l’impôt foncier.

Elle s’installe très facilement: au bout de 3 jours maximum, vous aurez une piscine dans votre jardin. De plus, il est possible de la monter tout seul, mais il est toujours plus rapide de s’y prendre à 2 ou 3.

A la fin des beaux jours, les propriétaires d’une piscine hors sol autoportante ont la possibilité de désinstaller leur piscine, afin d’éviter qu’elle ne s’use au contact du soleil, du vent et tout autre aléa, mais aussi pour éviter d’avoir à l’entretenir alors que personne ne s’y baigne.

Une piscine hors sol autoportante peut se placer où l’on souhaite, tant que la surface du terrain est bien plane. Rien de tel pour donner du renouveau au jardin.

Aucun permis de construire n’est nécessaire pour ce type de piscine, sauf si la surface qu’elle occupe excède les 20m² et qu’elle a une hauteur de 1 m et plus.

Les inconvénients

Les dimensions sont assez réduites, comparées à celles des piscines enterrées. En effet, si les piscines hors sol autoportantes sont pratiques lorsque l’on souhaite se baigner à n’importe quelle heure, on ne peut malheureusement pas s’entrainer dans ces dernières car leur longueur ne dépasse pas les 15 m ou un diamètre de 10 m.

La hauteur des piscines hors sol autoportantes est assez restreinte, car rares sont celles dont la hauteur dépasse les 1.50m.

Un autre inconvénient de ces piscines réside dans leur longévité. Au contraire des piscines enterrées, les piscines hors sol autoportantes sont fragiles face aux divers aléas climatiques ou encore aux inattentions diverses. Avec un bon entretien, les acheteurs peuvent espérer 10 ans d’utilisation, voire plus en fonction de l’entretien ainsi que des matériaux utilisés.

Les prix d’une piscine autoportante

Les prix sont très variés. En effet, accessible à toutes les budgets, des piscines hors sol autoportantes peuvent coûter 100 euros et peuvent également atteindre des sommets arrivant jusqu’à 15000 euros. Les prix se situent généralement dans cette fourchette. Ces prix se justifiant par les matériaux utilisés, la marque, la longévité,…

Close Comments

Comments are closed.