Alarme de piscine

alarme piscineLieu idéal pour se divertir en compagnie de sa famille ou d’amis, la piscine peut être à l’origine d’horribles drames si aucune précaution n’est prise. Compte tenu de ce risque, obligation a été faite à tout propriétaire de piscines enterrées de satisfaire à des normes sécuritaires. Ces normes sont au nombre de quatre. L’une d’elles concerne l’utilisation d’alarmes de piscines. Ces alarmes doivent être certifiées NF P90-307. Le non-respect des normes établies fait encourir une amende de l’ordre de 45000 euros.

Les différents types d’alarmes pour piscines

Deux types de dispositifs d’alerte pour piscines sont reconnus par la loi. Ce sont les alarmes immergées et les alarmes périphériques aussi appelées alarmes périmétriques. À ces dispositifs, certains choisissent d’ajouter l’alarme parlante. Comme son nom l’indique, elle diffuse en cas d’alerte un message préenregistré. Ce message est parfois celui du propriétaire ; il informe qu’une personne s’approche du bassin.

Avantage de disposer d’une alarme pour piscine

Les alarmes homologuées sont indispensables pour assurer la sécurité de personnes vulnérables. L’alarme immergée perçoit toutes les perturbations présentes à la surface et à l’intérieur de l’eau. S’il se produit une perturbation telle une chute dans l’eau, l’alarme se déclenche aussitôt.

L’alarme périphérique utilise la technologie de l’infrarouge. Elle couvre une zone délimitée par quatre bornes disposées autour de la piscine. Ces bornes sont connectées par câble à un boîtier de contrôle.Toute personne tentant de franchir la zone protégée déclenche aussitôt un signal sonore. Clé, clavier ou télécommande sont nécessaires pour assurer le fonctionnement des alarmes. Mais certains propriétaires privilégient l’utilisation du clavier, jugé plus sûr. Par précaution, il faut toujours contrôler l’état de fonctionnement des alarmes.

Les équipements disponibles

Un certain nombre d’équipements doivent être réunis pour avoir des alarmes de piscines fonctionnelles. Par exemple, pour utiliser une alarme immergée, le propriétaire doit s’équiper d’une ou deux sondes. Une seule sonde est nécessaire quand le bassin a un volume inférieur à 50 mètres carrés. Au-delà, la présence de deux sondes est indispensable. Il faut ajouter à cet équipement un report d’alarme pour la transmission de l’alerte. Le dispositif périmétrique requiert également un report d’alarme pour la transmission, une centrale et des bornes. L’installation de ces alarmes (surtout l’alarme périphérique) doit être effectuée par des spécialistes pour une plus grande efficacité.

Les coûts des alarmes pour piscines

Pour devenir propriétaire d’une alarme immergée, il faut dépenser au minimum 250 euros. Il existe d’autres modèles de ce genre dont le coût avoisine les 500 euros. Ils sont ultra perfectionnés et procurent une sécurité maximale. Les alarmes périphériques, en raison de la technologie utilisée, sont réputées plus chères. Le prix le plus abordable est 800 euros. Des modèles high tech atteignent le prix de 2500 euros. La sonnerie parlante coûte, quant à elle, une centaine d’euros.

Sécurité maximale pour les enfants

La sécurité doit être renforcée quand des enfants sont proches d’une piscine. Leur jeune âge, leur inexpérience conjuguée à leur fragilité en font de potentiels candidats à la noyade. Quelle précaution supplémentaire est prise pour protéger ces enfants ? Le port de bracelets. Les parents font porter à leur rejeton un collier ou bracelet relié à un transmetteur. Ce dispositif de sécurité émet un signal d’alarme quand un enfant se retrouve dans l’eau accidentellement. L’alarme est également déclenchée lorsque ce dernier se retrouve loin de ses parents, à une trentaine de mètres environ.

Close Comments

Comments are closed.